L’EI pour sa simplicité de fonctionnement

L’EI est adapté à vos besoins si vous êtes un auto-entrepreneur. Pour tirer profit d’un régime micro-fiscal, vous pouvez opter pour un statut de l’entreprise individuelle.

Les caractéristiques de l’entreprise individuelle

Il est important de comprendre la définition de l’entreprise individuelle avant de la choisir. Si vous choisissez le statut de l’EI, vous n’avez pas le droit de chercher un associé. Vous devez travailler sans demander l’aide d’un collaborateur. Cette forme n’a pas de la ressemblance avec le statut de société par cette raison que ce dernier permet au fondateur d’avoir un associé ou un partenaire. En effet, elle désigne la structure simplifiée d’une manière juridique. Pourtant, celle-ci n’est pas dotée d’un caractère fait dans les formes judiciaires. Bien qu’un entrepreneur n’ait pas les moyens de placer un capital, il peut entreprendre son activité commerciale lorsqu’il adopte le statut de l’EI. Il n’est pas indispensable de former un capital minimum étant donné que ce statut n’a pas un caractère moral. En plus de cela, la création d’une entreprise devient très rapide avec celui-ci. En revanche, le dirigeant qui choisir l’entreprise individuelle doit assumer une responsabilité illimitée. Et cela risque d’avoir des répercussions sur son patrimoine privé à moins qu’il soit capable d’optimiser la gestion de son entreprise. Mais, il est possible de rédiger une déclaration d’insaisissabilité pour les biens qui ne peuvent pas faire l’objet d’une saisie. Cela permet de les protéger. Le dirigeant n’a qu’à faire appel à un notaire.

Les avantages d’opter pour le statut de l’entreprise individuelle

Il est très simple de bâtir une EI. Les tâches relatives à la comptabilité sont très limitées. En outre, vous avez l’opportunité d’opter pour le régime de la micro-entreprise pour autant que vous choisissiez un statut de l’entreprise individuelle. Ce dernier est très efficace pour exécuter un projet professionnel attendu qu’il  n’est pas nécessaire de créer un capital minimum. Les démarches de fondation de l’EI sont très faciles à suivre. Les procédures judiciaires sont simplifiées et très limitées.

Comment fonder une Entreprise Individuelle?

L’entreprise Individuelle est très simple à former et à exécuter. Vous n’êtes pas contraint d’entreprendre la rédaction des statuts. En effet, lorsque vous commencez la création, vous profitez d’un formalisme très léger. Les formalités ayant rapport à l’administration ne risquent pas de vous causer de l’embarras. Ensuite, la création de l’EI est une solution parfaite pour les professionnels qui envisagent de travailler de manière  autonome. Aussi, celle-ci est moins dispendieuse sans compter qu’il n’y a pas de formalité supplémentaire.

SNC : des associés solidaires en cas de difficultés
SA : un capital d’entrée supérieur à 37000 euros