Comment bien apprendre à faire de la voile ?

L’apprentissage de la voile associe parfaitement expérience et aventure. Que vous habitiez sur la côte ou en ville, elle constitue une activité à expérimenter au moins une fois dans la vie. Toutefois, plus facile à dire qu’à faire, apprendre ce loisir nautique nécessite une certaine maîtrise pour que le moment sur la mer soit apprécié à sa juste valeur. Dans ce contexte, comment bien apprendre à faire de la voile ?

Embarquez en tant qu’équipier

Comme tout loisir et travail, la manière la plus efficace pour apprendre la voile est de pratiquer, quitte à se tromper. C’est aussi valable pour ce passe-temps nautique. Si l’on n’a pas de bateau, l’un des meilleurs conseils serait d’embarquer sur un BDA (Bateaux Des Autres). Pour ce faire, il existe deux alternatives. En premier lieu, la solution consiste à repérer un embarquement pour des entraînements en régate. En effet, pratiquer la voile en régate munie d’un équipage cherchant à perfectionner ses réglages et ses manœuvres fait partie des meilleures leçons à maîtriser. D’autant plus, ce procédé accélère l’apprentissage étant donné qu’il vous permet de voyager sur des voiliers plus vulnérables au vent.

La deuxième alternative consiste à monter à bord d’un voilier avec la présence du propriétaire de ce dernier pour une croisière relativement longue. À la différence de la régate, vous allez acquérir davantage de connaissances sur un bateau accompagné du skipper. À ce sujet, le site www.profil-voiles.fr/ propose par exemple une croisière en Corse pour contempler la douceur méditerranéenne. Cela constitue effectivement une pratique très efficace pour intégrer la culture de la voile et se perfectionner au plus vite. Plus concrètement, il s’agit d’un cours particulier dans le but d’assimiler les précieux conseils de l’expert propriétaire.

Faire un stage dans une école de voile

Force est de constater que pour les citadins, ce n’est pas évident de s’initier à la voile. De ce fait, si vous souhaitez apprendre les leçons nécessaires auprès des professionnels, le plus judicieux serait de vous inscrire dans une école de croisière. Souvent bien organisée, cette dernière fournit en général des jours voire des semaines de formation comprenant un cursus bien déterminé. Les sessions permettent la navigation sur de nombreux plans d’eau où l’apprentissage est progressif. En d’autres termes, il comprend différents niveaux en passant de débutant jusqu’au perfectionnement. À titre d’exemples, vous pouvez apercevoir ces écoles de croisière sur tous les départements comme l’association des Glénans, freesailing ou encore le contre de voile de la Macif.

Dans ce stage, vous naviguerez en groupe sur un bateau où le nombre d’équipiers dépendra de la taille de ce dernier. Vous pourrez perfectionner les manœuvres et vous pourrez aussi intégrer le routage météo, la navigation sur carte et la navigation de nuit. À cet effet, les leçons sur l’apprentissage de ce divertissement nautique seront acquises dans les règles de l’art.

Commencer sa formation sur un bateau de croisière

Pourquoi ne pas commencer sa formation sur un bateau de croisière ou même y travailler ? Cette démarche aide grandement à se familiariser avec l’univers marin et découvrir progressivement la voile. En effet, des données pertinentes y seront abordées. Premièrement, les formations vous permettant de gérer toutes les situations allant des plus simples aux plus compliquées seront inculquées. Ensuite, vu qu’une croisière est habituellement longue, c’est une occasion idéale pour redoubler de vigilance et maitriser les manœuvres conséquentes. Enfin, il existe évidemment différents postes, les uns plus intéressants que les autres, que vous pourrez choisir selon vos futures aspirations. Et même si l’idée de travailler sur un tel bateau ne vous attire guère, une simple croisière vous permettra de partir sur de bonnes bases.

Par ailleurs, il est vivement recommandé d’échanger avec des plaisanciers, car experts dans le domaine, les anecdotes et expériences qu’ils raconteront pourront devenir précieuses une fois que vous vous trouverez sur mer. Les conseils partagés vous aideront grandement à anticiper tous les risques et mener à bien votre plaisant petit voyage.

Parfaire sa formation

Grâce à l’avancée technologique incessante, souvenez-vous qu’il est bel et bien possible d’élargir ses connaissances même en restant chez soi. En effet, Internet vous fournira les conseils de valeur. Il n’y a rien de mieux que de combiner l’apprentissage théorique en ligne avec la formation pratique. Néanmoins, veillez à bien sélectionner les forums et sites visités. Il est préférable de s’orienter davantage sur les conseils pratiques que les étalages de science parfois peu enrichissante.

Outre les leçons en ligne, il est plus que conseillé de s’approprier des livres comme le cours de Glénans ou encore les hors-série du magazine Voiles&Voiliers.

Enfin, si vous avez déjà acheté un voilier et que vous êtes parvenus à maîtriser les bases fondamentales, hissez les voiles ! Après avoir passé le permis bateau, fixez-vous quelques objectifs sans trop vous éloigner du port. Une petite astuce consiste à maîtriser petit à petit les manœuvres en tournant autour d’une bouée. Apprendre la voile, c’est une merveilleuse école de la vie à pratiquer sans modération.

 

Organiser un séminaire d’exception en bord de mer