Organisation et management des collectivités territoriales

collectivités territoriales

Le terme management est un emprunt de la langue anglaise. Ce dernier est le substantif dérivé du verbe to manage qui signifie administrer et gérer. Le management des territoires est ainsi un aboutissement d’une stratégie politique corrélative à la bonne gouvernance et de la gestion des ressources.

Management des territoires, qu’est-ce que c’est ?

Le management des territoires désigne en général l’action et la manière de gérer ou d’administrer des territoires. En effet, les territoires se comprennent par un espace façonné par les projets de ses occupants. À cet effet, le management des territoires est une politique mise en place afin de gérer les projets des résidents dans un espace géographique. Il est alors devenu un système destiné pour veiller la cohérence des actions d’aménagement des territoires. Il prend en charge l’action de répartition des ressources. C’est donc une gestion d’un projet complexe. Le management des territoires consiste également à répondre aux éventuelles crises présentes. Il peut être défini comme étant le responsable du futur de l’espace. Le management des territoires permet de déterminer à l’avance les enchaînements des opérations effectuées dans un avenir proche. C’est pourquoi, il est également appelé ensemble ou cohérence des stratégies qui analysent les impacts de l’exploitation des ressources notamment sur la société, l’économie et de l’environnement. Le management des territoires gère alors en quelque sorte les projets déjà mis en place, que ce soit un projet privé ou un projet public. Il faut par conséquent la cohérence de ces projets. La cohérence est une condition primordiale qui garantit l’atteinte des objectifs d’un système de management des territoires. Aussi, elle constitue une action qui a pour but de répartir les différentes activités économiques, les divers moyens matériels dans les territoires ainsi que la population. Certes, le management des territoires vise donc un objectif multidimensionnel. La politique de management des territoires oriente ses stratégies ainsi que ses actions vers des objectifs environnementaux, sociaux et économiques.

Les enjeux du management des territoires

Le management des territoires fait partie des concepts développés très récemment afin de comprendre le mode d’appropriation des territoires et de l’espace d’une collectivité ou d’une organisation. Il s’agit de manière générale, une bonne réparation ou distribution des ressources humaines, environnementales et économiques à l’intérieur d’un territoire. Autrement dit, le management des territoires mis en place des liaisons entre les exigences de la population, soit l’homme, les intérêts dans le secteur économique et le maintien de la nature. Il peut également être défini comme une entité ayant une zone géographique ou un espace d’intervention. Cette zone peut être locale ou nationale, régionale ou internationale. Néanmoins, afin que cette entité puisse accroître ses actions dans son espace, elle doit être capable d’installer ses activités et ses stratégies. Afin de mettre en œuvre ses actions tout en conservant l’environnement, elle envoie du personnel et des moyens matériels.

Management des organisations

Nombreux sont les penseurs à définir une organisation. En général, elle peut être vue comme un regroupement finalisé de principes en interaction. En effet, dans une organisation, les stratégies, les moyens humains et matériels, les objectifs sont identifiés afin d’atteindre une finalité précise. Elle indique également des façons de faire des manières de réaliser des activités. Enfin, l’organisation renvoie un ensemble de corrélations tangibles entre des individus interdépendants, qui s’engagent et qui décident de faire face à une situation problème. Bien évidemment, une organisation est à la fois une interaction et un système. Grâce aux liaisons entre ses membres, le système peut s’amplifier. Le management des organisations se définit ainsi une gestion d’un groupe d’individus qui s’engage à résoudre une quelconque crise. Sur ce, le groupe met en œuvre des actions, des stratégies et déploie ses ressources matérielles et humaines afin d’atteindre les objectifs. Dans ce cas, deux principaux types de management des organisations sont distingués à savoir le management classique qui a particulièrement une perception mécanique du management et le management interactionniste qui favorise la relation humaine entre les personnes membres, mais aussi entre son environnement et l’organisation elle-même.

Organisation et management des collectivités territoriales

En général, le management occupe quatre grandes actions. Qu’il s’agit d’un management des collectivités territoriales ou d’une organisation, il est effectivement important de retenir les différentes activités du management. D’abord, le management occupe une action de pilotage, c’est-à-dire qu’il oriente et pilote le projet de la collectivité. Son principal rôle est de déterminer les stratégies et les objectifs afin d’accomplir la mission concernant la collectivité. Ensuite, le management a pour rôle de coordonner les activités de chaque individu membre de la collectivité. Il gère et organise ainsi les missions et les tâches dans le but d’atteindre des objectifs particulièrement définis. D’autre part, le management appartient également à l’action de mobiliser, plus précisément, il fait appel à la collectivité pour la réalisation des missions. Sur ce, le management anime et motive la collectivité afin qu’elle puisse assurer efficacement son rôle dans l’organisation. En d’autres termes, il doit faire en sorte que tous les principaux acteurs puissent réaliser avec un certain engagement les missions qui leur sont confiées. Enfin, le management est également celui qui prend en charge la direction et l’orientation des actions et des prises de décisions. Bien entendu, les différentes décisions doivent participer à la pérennisation de la collectivité ou de l’organisation.

A quoi sert une société de domiciliation d’entreprise ?
Conseils pour réussir le déménagement de son entreprise